Articles

Attention : le texte en italique révèle l'intrigue ou une partie de celle-ci, soyez vigilant si vous n'avez pas encore vu le film. 

 

Il est devenu de bon ton de considérer l’Eglise comme collaborationniste, et la continence des prêtres impossible à tenir. Quel est le rôle d’un film montrant un prêtre irréprochable sur ces deux thèmes ? 

 

Appliqué au domaine du cinéma, cette sélectivité dans l'information donne l' « effet loupe. »

Les films qui y croient : la quête du bonheur

 

 

C'est le cinéma « optimiste ». On peut mettre dans cette catégorie tous les films qui parlent explicitement du bonheur et qui en font une évocation directe à travers un « happy end » dans lequel les héros trouvent leur épanouissement ou leur réalisation. On y trouve la plupart des comédies et des « success stories ».

Par le Docteur Philippe de Labriolle, Médecin psychiatre, Membre du Conseil scientifique de L'Écran
 

Bonjour Raphaël Jodeau. Vous êtes coordonnateur de L’écran et il y a quelques mois vous lanciez un appel aux dons pour créer un nouveau site. Où en êtes-vous ?

En effet, l’Écran nouveau est arrivé ! Certes, chaque été nous améliorons le site, mais cette fois-ci c’est une refonte absolument complète qui nous a pris six mois de travail acharné !

Au fil de l'histoire du cinéma, on assiste à des conceptions très différentes de l'amitié.

Ces signalétiques sont une sorte de résurgence puritaine au milieu d'un grand n'importe quoi. Ces quatre soeurs (-10, -12, -16 et -18) sont attribuées pour la télévision par le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) et pour le cinéma par le CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) qui décident de façon arbitraire en-deçà de quel âge les images sont nocives.

Ras-le-bol de la morale !

 

Analyse :

HTML Source EditorWord wrap

Pages